Êtes-vous connectée au Féminin sacré ?

Voici quatre signes qui indiquent que l’on est pas connectée au Féminin sacré :

Penser que la féminité est extérieure
La féminité ce n’est pas (seulement) porter des robes et se maquiller. C’est aussi une connexion avec le Soi, avec l’âme, une émanation. La féminité se manifeste, entre autres, quand on compatit, quand on aime, quand on écrit, quand on console, quand on rit, quand on danse et quand on dirige avec empathie.

Être en compétition avec les autres femmes
Les femmes qui sont connectées à leur Féminin sacré sont solidaires et s’entraident. Elles ne se comportent pas en rivales dès qu’un homme fait son apparition. Ce comportement de « femme des cavernes » appartient au passé et se réfère à des codes tribaux reliés à la survie et à la reproduction de l’espèce.

Passer son temps à chercher l’homme « idéal »
… et être prête à s’offrir au premier venu. Il est illusoire de penser que ce n’est qu’avec la présence de quelqu’un à ses côtés qu’on se sentira complète et valorisée. C’est en se connaissant soi-même et en exprimant ses passions qu’on attire des personnes qui nourrissent les mêmes aspirations.

Se sentir étrangère à la spiritualité
La vie est un travail intérieur dont le but principal est l’éveil spirituel. On a toutes une mission de vie et chaque jour représente une occasion de l’accomplir. Tout ce qu’on fait a des répercussions sur le reste du monde. On a le choix de continuer à se soucier de son succès personnel ou d’activer le pouvoir de transformation qui demande à éclore en nous.

Joëlle

Lire aussi : https://ohmybuddha.fr/meditation-spiritualite/7-signes-que-vous-n-etes-pas-dans-votre-feminin-sacre/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>