Vivre librement dans son corps

Nathalie Picard

En cette fin d’année, perturbée pas toutes sortes d’événements extérieurs et planétaires – qui durent depuis maintenant plusieurs mois –, il est fondamental de revenir en soi pour retrouver un espace de plénitude. De revenir dans le corps pour nous relier à notre liberté intérieure quand notre liberté extérieure, elle, est vivement menacée.

Vivre librement dans son corps, ça ne peut s’acheter, ça se cultive et c’est beaucoup de l’ordre du ressenti. Revenir à l’intérieur de son corps pour y ressentir ce qui fait sens pour soi, contrairement à ce qui se passe extérieurement. Revenir en soi pour y retrouver sa propre vérité.

Vivre librement dans son corps, c’est se permettre d’être ce que nous voulons être réellement, peu importe ce que les autres attendent de nous, et même si pour cela nous perdons des amis, des relations importantes à notre cœur. De toute façon, nous pouvons nous demander si ces relations correspondent toujours à ce que nous sommes, à ce que nous devenons.

Vivre librement dans son corps, c’est s’offrir le cadeau de penser, de réfléchir, de rêver comme nous en avons envie.

Être libre, c’est revenir à soi et ressentir tout ce qui est juste pour soi. Cela demande une écoute du corps à travers toutes nos sensations, nos émotions, nos pensées et un dialogue authentique avec soi-même.

Vivre librement dans mon corps, c’est choisir ce que je désire lui offrir en termes de nourriture physique, émotionnelle, énergétique et spirituelle. Car cette nourriture participe à l’évolution de mon âme dans son temple sacré.

Être libre dans son corps, c’est être maître de sa vie sans égard à quoi ou qui que ce soit.

Les Fêtes approchent. Si on s’offrait comme cadeau la liberté intérieure?

Nathalie Picard
Mieux la connaître

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *