S’assumer!

Marie Leblanc

Nous naissons toutes avec un talent ou deux, en plus d’être socialisées. J’aimerais vous dire que je répare tout ce qui se brise, que je sais entretenir la mécanique de mon auto et que je peux soulever des poids lourds. Comme femme, ce serait formidable! En réalité, je ne suis ni manuelle ni dotée d’une grande force physique. Même que je suis plutôt malhabile de mes mains, pour ne pas dire gaffeuse (ah! les myopes!).

Si on me disait : nomme deux de tes aptitudes, je répondrais…

Les lettres : jeune, je souhaitais déjà en faire mon métier. Le travail créatif et solitaire me plait beaucoup. J’ai un fort penchant pour l’art littéraire, j’aime écrire de la poésie, des essais, j’aime peaufiner un texte, composer une chanson avec ce matériau qu’est le langage. Ça, je peux le dire.

Je suis aussi douée pour le domestique. Mais ça, il ne faut pas le dire, du moins pas à une intello de haut rang avec qui tu jases autour d’une table, elle pourrait te traiter de conventionnelle. Eh bien moi, je lui ai dit! En bon québécois, je suis une « frotteuse » : j’aime une maison propre où ça sent bon. Alors, je m’en charge allègrement. Je tripe aussi sur les cordes à linge. Est-ce que ce sont là des caractéristiques typiquement féminines? Oui, culturellement parlant. Et après? Moi, j’assume. Et si pendant que mon homme refait le balcon, moi, je nous cuisine un bon plat chaud, j’assume aussi.

On nous impose des rôles, ensuite nous les conservons ou non, ensuite, à l’aise ou non, nous nous installons parfois dedans. Des femmes, des hommes changent de rôles parce qu’ils ne se reconnaissent plus dans ceux qu’ils occupent par tradition. Nous savons toutes à quel point ces choix sont libérateurs.

« Marie, il te faudrait un poète », m’a dit un jour une amie. « Non, ai-je répondu, c’est moi la poète. J’aimerais mieux un touche-à-tout menuisier, ébéniste ou luthier… »

En conclusion, oui, avançons toujours plus équitablement dans les rapports hommes-femmes. Oui, soyons attentives aux stéréotypes sexistes. Mais au-delà de toutes considérations historico-sociopolitiques, faisons donc ce que nous aimons! Et de grâce, assumons-nous!

 

Marie LeBlanc
Mieux la connaître


2 thoughts on “S’assumer!

  1. J’aime bien le terme « s’assumer » en tant que personne, en se définissant soi-même et non en fonction du regard des autres et de ce qu’ils pensent que tu devrais être… Beau texte Marie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *