Qui est Marie ?

Lise Côté

En ce beau mois d’août, offrons-nous fréquemment des moments de repos et de ressourcement dans la nature. Usons de vigilance pour ne pas être happés par la force de l’intensité énergétique due à des conjonctures cosmiques et astrologiques particulières. Cette période est certainement l’une des plus « chaudes » de l’année 2017. Le mois d’août représente également une occasion rêvée pour honorer la Terre, l’énergie des mères divines et la lignée des Marie, porteuses de toutes les potentialités et du principe actif de la création et de la matérialisation. 

Qui est Marie ?

Archétype puissant de la mère, Marie est avant tout la représentation symbolique de l’aspect créatif féminin de la divinité en chacune de nous. Elle représente un collectif d’énergies et d’attributs uniques, au-delà de toute association à une religion et à un personnage précis. C’est le ventre de la Terre, le ventre du monde, la puissance de vie qui anime toutes choses, d’où toute création est issue. C’est un pont vertical unificateur entre la Terre, la matrice et le Ciel (matri-ciel). C’est la force pleine d’un amour inclusif et inaltérable, le souffle qui nous inspire et d’où jaillit chaque expression de vie. Sa présence sert de liant entre tous les plans, tous les règnes, tous les mondes et tous les temps. S’unir à sa vibration est un portail direct avec la Mère des origines, le réservoir des énergies primordiales.

Reine de la paix, Marie est sans contredit une alliée essentielle dans l’élévation de la Terre et celle de la conscience humaine. Ambassadrice du Féminin sacré, de l’amour inconditionnel, de la guérison et du pardon, elle ouvre nos coeurs à la compassion. Sa conscience guide et protège toute existence. L’énergie de la Mère divine en nous est une porte ouverte sur la vie qui permet de mettre en oeuvre. Naître à nos pouvoirs fécondants et à nos pouvoirs de création et de transmutation dégage le flux de vie dans nos matrices habitées, la puissance créatrice de la Shakti.

Marie nous signifie que nous sommes les dépositaires du grand pouvoir créateur.  

Soignante et mère à l’écoute de nos souffrances, Marie participe à la libération de nos corps et à l’apaisement de nos coeurs – nécessaires à notre accomplissement – par l’alchimie de son coeur rayonnant. Comme l’araignée qui tisse sa toile, son action est laborieuse et illimitée. Sa présence vibratoire au coeur de chaque être et dans nos matrices est une invitation à exprimer nos sages pouvoirs de guérison et de création, et à transmuter les blessures de notre lignée maternelle, par respect pour nous-mêmes et pour l’humanité. Chaque guérison sur le plan personnel influence considérablement l’ensemble et libère l’énergie de vie dans nos entrailles et dans celles de la Mère Terre.

Vénérée, adorée et priée, on a fait de Marie une vierge mère glorieuse, lumineuse, asexuée, soumise, triste et taciturne, à l’image de ces icônes qu’on trouve partout dans le monde. Lors de son passage sur Terre, elle a accompli la totale présence de sa divinité et a incarné pleinement la lumière et les émanations de la grande mère Isis. Son coeur, dit-on, était un puissant générateur d’amour, un véritable portail d’élévation.

Permettons-nous d’accueillir le versant féminin du Dieu-Source dans toutes nos structures, la lignée sacrée des Marie, dont nous sommes toutes et tous des descendants. Profitons de la symbolique du 15 août (fête chrétienne dédiée à Marie) pour faire une offrande, allumer une bougie et jouer du tambour en synchronie avec la pulsation de la Terre et celle de notre matrice. Parfumons nos corps de l’essence sacrée de rose, la quintessence de la mère divine.

Lise Côté
Éditrice de ROSE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>