Petit tour d’horizon sur le Féminin sacré

Marie Leblanc

Dernièrement, j’ai réuni à ma table trois femmes de mon entourage. À chacune, j’ai posé la question : c’est quoi pour toi le Féminin sacré? Précisant, bien sûr, qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Je les remercie d’avoir participé. Voici ma récolte.

Line

C’est la mise en valeur du féminin. C’est notre essence dénudée ou libérée des blessures. C’est le féminin dans sa justesse, son intégrité. Exemple. Si je sème une graine de tulipe, il poussera une tulipe, c’est bien cette fleur qui s’épanouira, pas une autre.

Jeannette

Le Féminin sacré, c’est comme un jardin secret, et donc quelque chose de précieux qu’on ne livre pas à n’importe qui. C’est la fidélité à soi-même. C’est l’intuition. C’est une sensibilité que la femme exprimerait plus facilement que l’homme. C’est le corps et l’âme en harmonie, la Déesse comme force.

France

Ça touche à la sexualité, à la beauté féminine interne. C’est une fleur, et c’est me respecter en tant que telle dans la rencontre avec l’homme qui me cueille. C’est choisir à qui je m’offre. C’est accueillir la Déesse, la divinité en moi, en nous.

Marie

Mais c’est quoi, c’est qui la Déesse, le Féminin, la divinité? Retour à l’adjectif « sacré » et googlage pour trouver sa définition. Parmi d’autres, l’étymologie latine – de sacer qui signifie « inviolable » – m’interpelle spécialement parce qu’elle est liée aux caractéristiques déjà formulées : justesse, intégrité, respect, fidélité, force.

Nous

La soirée avance. Nous discutons de patriarcat, de femmes violentées, violées, voilées, invisibles et muettes, de la valeur inégale accordée aux deux sexes, de misogynie, de l’importance de ne pas se victimiser… pour enfin revenir à notre fameux « sacré » de tantôt. Un espace féminin en nous – chez l’homme comme chez la femme – resterait malgré tout « inviolable »? Un mot fort, dans tous les sens. Encore faut-il que ce Féminin poursuive ce qu’il a commencé : arrêter de se taire, occuper sa juste place, se déployer dans toutes les sphères, s’exposer. Exploser. Ce faisant, il nous semble que tout devient possible pour un changement de paradigme culturel sans lequel l’humanité reste privée de sa moitié créatrice.

Beau 8 mars!

Marie Leblanc
Mieux la connaître

Crédit photo : Toile de Line Blouin intitulée Je suis


One thought on “Petit tour d’horizon sur le Féminin sacré

  1. Pour moi, être dans son féminin sacré, c’est être avec son âme : en intime connexion avec elle, sans le vouloir ni forcer. Cela vient de l’intérieur quand il est temps d’éclore. Pour ma part, cette énergie est sortie toute seule au moment le plus inattendu, dans la période de ma vie la plus sensible, vulnérable, la plus difficile et la plus sombre. Cette énergie est venue de mon cœur, au moment où mon enfant intérieure s’est sentie écoutée, aidée, accompagnée par moi. Être dans son féminin sacré, c’est être joyeuse sans condition, joyeuse malgré tout, âme libre, sensuelle, indépendante, amoureuse de la vie et de l’homme (ou du principe masculin), confiante, aimante. Je sens que mon sexe guérit petit à petit des traumas du passé, je lui laisse le temps d’éclore lui aussi de toute sa beauté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *