Dans la danse de l’automne qui se dépouille,
où les feuilles d’or touchent le sol et se décomposent.
Tout meurt et renaît,
tout s’efface,
recommence,
cycle infini d’apprentissage.

La création est partage,
don, fil qui unit,
fil aussi qui s’emmêle, devient pelote, noeuds.

Le partage est le coeur qui vibre et me donne ses ailes.
Le partage m’apprend.

Le partage est aussi une fleur, très précieuse qui se sent, se donne.
Une graine qui s’essaime,
créant cet espace collectif où nous touchons chacun le coeur de l’autre.

Le partage est cette union, unisson ou l’oeuvre collective nous porte.
Le partage est aussi simplicité,
ce quotidien avec nos proches,
la chaleur du feu,
les baignades à la rivière,
le gout d’un gâteau maison.

Le partage se donne, il n’est ni aller ni retour.

Yaël


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>