Lumières des saisons

Marie Leblanc

Novembre

J’ai l’impression d’être la seule personne dans mon entourage à saisir la beauté de novembre. Beaucoup s’en plaignent, disant qu’il est triste, pluvieux et sombre. Moi, je l’aime pour ses bruns-orangés, ses roux, ses ocres. Pour ses mousses humides d’un vert éternel et sa clarté singulière quand je marche en montagne et qu’il me fait voir le ciel à travers les arbres dénudés.

Novembre m’intériorise. Parallèlement, la femme solaire que je suis s’extériorise avec volonté.

La lumière de novembre n’est pas une lumière comme les autres. Parce que moins bruyante, elle me pousse à sortir dehors, à écouter pleinement sa présence. Je ne suis pas un oiseau du matin. Pour moi, ça se passe au milieu des après-midis, ou à cette heure un peu avant la brunante qui, jour après jour, vient de plus en plus tôt, jusqu’au solstice.

Décembre

I’m dreaming of a white Christmas… Longtemps, j’ai haï Noël, par réaction. C’était comme une allergie, une maladie que je croyais incurable. En 2000, quand est née ma première petite-fille, j’ai connu une guérison spontanée. La lumière des enfants possède ce pouvoir.

Décembre, j’t’aime.

La première neige remplit mon cœur d’allégresse. Quand je la regarde descendre en silence des étoiles, j’ai le sentiment que tout dans le Monde est parfaitement harmonisé. Les mordorés et les roussâtres ont fait place au blanc. Ça sent l’hiver!

J’aime la lumière des neiges, celle toute blanche qui arrive avec le froid, mais qui au même instant me réchauffe l’âme. J’aime le sapin baumier qu’on garnit de mille petites lumières électriques rieuses ô combien! festives.

Il est là le temps des saisons moins ensoleillées. Alors d’instinct, nous cherchons ou créons de la lumière. Que l’on soit contemplative ou dans l’action, rationnelle ou rêveuse, cette lumière existe pour chacune de nous. Moi, femme solaire, je veux la faire rayonner. Et vous?

Marie
Mieux la connaître


3 thoughts on “Lumières des saisons

      1. J habite vers Toulouse, mais les saisons sont moins marquées, par contre en haute Loire ou j ai la chance d aller les saisons différent et je suis toujours émerveillée des couleurs chatoyantes automnales et de la douceur .
        Bel automne.
        Cordialement
        Muriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *