Le pouvoir des médecines du féminin

Lise Côté

Profitons de ce magnifique mois de mai pour nourrir notre relation à la Mère Terre, célébrer nos mères, honorer nos ancêtres et transmettre nos savoirs aux tout-petits. Profitons également des puissantes énergies de la pleine lune du Wesak pour rayonner notre plus belle lumière.

Parcours des grands pouvoirs féminins : Le pouvoir des médecines du féminin

Les médecines du féminin sont caractérisées par des approches qui respectent le caractère sacré du corps, de la Mère Terre et de la vie. Par leur action préventive et curative, elles potentialisent le processus naturel d’autoguérison. Les femmes portent en elles les secrets de ces médecines puisque leur ventre contiennent les mémoires de toutes les femmes ainsi que celles de la Terre. Bien que ces mémoires soient empreintes de nombreuses blessures, elles sont porteuses également de l’héritage précieux d’un savoir intuitif ancestral. Il est temps de renouer avec cette richesse et de la partager.

Réveillons la guérisseuse en nous, terrée dans le fond de sa caverne depuis trop longtemps et écrasée par des siècles de peurs, de honte et de jugement.

Connaissez-vous les vertus des plantes amies, des herbes médicinales, des décoctions, des élixirs floraux, des cataplasmes, des onctions, des bains d’argile et des pierres chaudes ?

Connaissez-vous les effets thérapeutiques de vos mains sur votre ventre ?

Connaissez-vous les bienfaits de la danse, du chant, des partages, des tentes rouges et des rassemblements ?

Ce retour à l’harmonie avec la nature insuffle la vie en nous et nous permet de retrouver notre chemin vers l’intérieur. Combien de fois avons-nous attendu désespérément des réponses et la pilule miracle en provenance de l’extérieur ? En tant que femmes, nous sommes conviées à une prise en charge globale de notre santé physique, psychique, énergétique et spirituelle. Voilà les jalons essentiels d’un parcours à la reconquête de notre souveraineté.

Soyons maîtres de nous-mêmes ! Connectons-nous à nos pouvoirs sacrés, féminins et masculins, et partageons nos dons innés ! En ce mois de mai, célébrons la sage-femme guérisseuse en nous et facilitons le contact des hommes avec leur force intérieure et leur propre fluide de guérison.

Dans la lumière du coeur,

Lise Côté
Éditrice de ROSE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>