Le courage d’aimer

Mylène Coulombe

« Je n’aimerai plus jamais ! » Ai-je entendu du tréfonds de mon cœur accablé de tristesse, suite à une discorde avec mon amoureux. Moi qui sais faire preuve de tant de retenue face à l’amour, je lui ouvrais justement un peu plus grande la porte si bien gardée de mon cœur…

Pour avoir accompagné de nombreuses personnes dans la guérison d’une peine d’amour, je connaissais cette radicale conclusion que tire l’âme blessée après certaines expériences douloureuses. Et voilà que tout-à-coup, la blessure se révélait mienne également. Ne portons-nous pas toutes et tous les mêmes blessures d’amour ?

Passionnée par la beauté tantôt complexe, tantôt tellement simple de l’humain, j’ai accueilli cette expérience – aussi douloureuse fut-elle sur le coup – comme un véritable cadeau. Cela m’a même fait sourire intérieurement, un sourire de soulagement. J’accédais enfin à la clef d’un espace souffrant qui entravait la libre course du tendre fluide amoureux à travers moi : j’avais peur d’aimer car il y avait danger d’avoir mal. Et j’ai aussitôt réalisé que la réaction de mon amoureux me reflétait, en fait, ma propre critique intérieure.

La relation amoureuse est un vaste terrain d’apprentissage aux mille et un détours. Courage à ceux qui hésitent !

ROSE ta vie!
Mylène Coulombe


2 thoughts on “Le courage d’aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>