L’amour rend conscient

Vous connaissez certainement l’expression : « l’amour rend aveugle ». Si on y réfléchit, ce n’est pas l’amour, mais plutôt la passion et les hormones sexuelles qui nous conduisent parfois à manquer de discernement. Et quand s’y mêlent des blessures du passé et des attentes, des sentiments destructeurs apparaissent, tels que la possessivité, la jalousie et la dépendance affective. Que d’aveuglement aussi par rapport à l’amour quand on pense qu’on l’a perdu ou qu’on doive le chercher.

Il est temps d’ouvrir les yeux : l’amour rend conscient. L’amour de soi d’abord, qui, vibrant dans nos entrailles et notre cœur nous procure chaleur, lumière et sécurité, telle une présence réconfortante. L’amour devient alors synonyme de clairvoyance, quand il nous amène à respecter notre rythme, notre sensibilité, et à faire des choix éclairés.

L’amour de la vie, ensuite, qui nous pousse à nous réjouir de chaque moment, à voir la beauté et l’harmonie, avant tout le reste. Et à sentir cette énergie universelle qui nous relie à la source de tout ce qui existe, et donc à tout le vivant. À ce moment-là, ne plus le chercher mais l’émaner et l’accueillir.

Enfin l’amour de l’autre, dans une relation redéfinie, réinventée, et libérée de toute blessure et de tout karma. Sans compromis, ni compromission, puisque l’amour est tout-puissant, sans entrave ni limitation et qu’il se vit au grand jour. Une relation où le centre n’est pas l’autre mais l’amour lui-même, et où la volonté de chacun s’applique à le servir et à le laisser s’exprimer dans son essence.

Joëlle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>