Honorer le cycle lunaire de son corps féminin

Sylvie Bérubé

Si vous êtes une femme, vos énergies se transforment selon les quatre phases de la Lune donc selon les quatre semaines du mois.

 IMG_3513

Il est important que la femme devienne consciente de son lien sacré avec la Lune et du cycle mensuel de son corps. C’est son utérus et son cycle menstruel qui lui permet ce lien intime et sacré avec la Lune. La femme est invitée dès le début de sa puberté à reconnaître qu’elle est une femme lunaire, donc cyclique et créatrice. Pour augmenter son potentiel créateur, ses énergies se transforment selon les quatre phases de la Lune : Nouvelle Lune (NL), Lune Croissante (LC), Pleine Lune (PL), Lune Décroissante (LD).

Il lui faut donc choisir les bonnes semaines pour se reposer et s’activer, créer et travailler. Ces quatre phases favorisent son grand potentiel de créativité avec des périodes d’activités plus féminines (NL et LD) pour la détente, le repos, l’écriture, et des périodes d’activités plus masculines (LC et PL) pour l’action, le travail et les sports.

Trop de femmes luttent contre ces phases lunaires, essaient d’être comme les hommes en ne reconnaissant pas le caractère cyclique de leur corps, de leurs émotions, de leur sexualité et de leur créativité. À force de se conformer aux horaires de la société plutôt qu’aux phases de leur cycle, elles perdent leur vitalité, sont fatiguées ou tombent malades.

Chacune des phases lunaires représentent une saison : printemps (LC), été (PL), automne (LD), hiver (NL). Alors, idéalement, on se repose l’automne et l’hiver et on s’active le printemps et l’été. Beaucoup de gens font l’inverse et vivent à contre-courant, contre les cycles de leur corps.

Les phases de NL et de LD du cycle lunaire féminisent la femme et l’homme qui écoutent leur corps. Elles les amènent dans leur monde intérieur et à être plus introvertis. Tandis que les phases de LC et de PL masculinisent la femme et l’homme. Elles les amènent davantage dans le monde extérieur et à être plus extravertis.

Pour aider à s’harmoniser avec la Lune et toutes les phases de sa féminité, il est possible de se créer un calendrier lunaire pour observer les variations cycliques de sa créativité et de sa sexualité. Inscrivez les phases lunaires dans votre agenda ou achetez un agenda lunaire. Vous serez plus créative, plus en harmonie, en forme et en santé, et reliée à toutes vos soeurs lunaires.

Depuis cinq ans, j’achète l’Agenda lunaire Rêv’Elles pour me guider dans toutes mes phases lunaires durant l’année. Mon nom spirituel Lüna m’a guidée et m’a vraiment initiée à ma féminité et à ma créativité.

Et vous, comment vous reliez-vous à votre féminité et à la Lune ? Quelles variations observez-vous dans votre corps féminin, Temple sacré lors de vos phases lunaires ?

Que la Lune vous inspire dans le mois à venir !

Sylvie Bérubé (Lüna)

 


2 thoughts on “Honorer le cycle lunaire de son corps féminin

  1. Dans votre article, vous mentionnez que certaines phases de La lune féminisent la femme et l’homme. Les hommes aussi ont intérêt à suivre ce cycle? Marie

    1. Merci Marie de votre question. Bien sûr les hommes sont influencés par la Lune, tout comme les animaux et les végétaux. En phase de nouvelle lune, c’est une période pour s’intérioriser, se féminiser que l’on soit une femme ou un homme, c’est plus facile pour la femme parce qu’elle a son corps féminin et ses propres lunes (périodes de menstruation) qui l’invitent dans cette phase. La phase de Pleine Lune est davantage une phase pour s’extérioriser, se masculiniser et faire l’amour (période d’ovulation chez la femme). Cette phase est créative pour la femme et l’homme qui souhaitent concevoir un enfant. Nous avons tous intérêt à suivre les phases de la Lune. Bon mois lunaire à vous chère Marie, Lüna <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>