Grande dame

Regarde-toi ma belle.
Regarde d’où tu viens
et pas ce que les autres font
de mieux ou de moins bien.

Regarde-toi toute belle
et vois devenir dès maintenant
ce que tu es sans oublier
d’où tu viens, ton chemin.

Tu as tracé des routes dans des forêts sombres
où tu n’avais jamais mis les pieds.
Oui tu l’as fait.

Tu as regardé passer
des choses ô combien douloureuses
sans t’y prélasser et en rebondissant
sur de nouveaux sentiers.
Oui tu l’as fait.

Regarde-toi ma beauté.
Regarde tout ce que tu as fait
et accompli sans abandonner.
Regarde-toi et n’oublie jamais
que tu es qui tu es.

Tu viens du pays lointain
où tu fus fille et fila
à travers champs des possibles
jusque-là où tu es.

Tu fus « ma grande » pour ton père,
« ma petite » pour ta mère,
et de toi-même tu as extrait
ton propre refrain.

Regarde-toi ma belle,
comme tu gambades bien
d’un temps à l’autre,
consciente de ton éternité.

Regarde-toi et ne faiblis pas
au moindre regard sur toi.
Qu’il vienne de toi ou d’ailleurs,
si ce regard n’est pas le meilleur,
laisse-le voler en éclats
et que ton âme se nourrisse
au nectar et au vin
qui la réjouissent.

Et que la douleur parfois d’avoir été femme
au grand dam de ton coeur en effroi,
tu ne retiennes en cet instant
que le bonheur de cet état,
d’être toi et grande dame.

Regarde-toi ma belle avec cette hauteur
qui te montre telle que tu es,
de ton passé jusqu’à tes rêves les plus fous,
regarde-toi ma belle
et n’oublie jamais que tu es qui tu es. »

Sa*Ra
Copyright © SA*RA 2016
Bienvenu)e(s sur https://www.facebook.com/lepeupledelhomme/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>