En décembre, on se chouchoute !

Décembre, déjà ! Et toute l’intensité inhérente à cette période de l’année. Voici quelques trucs pratiques partagés par une enseignante et deux experts pour nous soutenir dans cette dernière ligne droite de 2017.

Massage et tension au niveau du ventre/diaphragme
Dès que nous ressentons la moindre tension au niveau du diaphragme, nous devrions le masser. Dix minutes accordées à un petit massage en spirale dans le creux de l’estomac allié à une respiration ample et profonde peuvent nous changer la vie. Le nombril, par exemple, se trouve à la source de toute notre histoire. Et en tant que tel, il engrange depuis notre naissance et bien avant, durant la gestation, notre “curriculum vitae” émotionnel. Posez vos doigts sur la margelle du puits du nombril. Essayez de localiser le petit anneau qui entoure le nombril. Cette zone est-elle dure ? Sensible ? Accordez-lui cinq minutes chaque jour ! Vous verrez, elle deviendra plus souple et plus réceptive.
– Fabienne Flamand, instructrice senior de l’Universal Healing Tao et créatrice de la méthode Le tao de la femme lune®, (magazine Féminin Bio)

Cohérence cardiaque et réduction du stress
Cette technique de relaxation se base sur des exercices de respiration pour ralentir notre rythme cardiaque qui a tendance à s’emballer au moindre bouleversement émotionnel. En agissant sur le cœur, il est possible de gérer son état émotionnel et d’améliorer son bien-être physique et psychique (moins de stress, meilleur sommeil, meilleure concentration…). On se met dans un endroit calme et on se recentre sur sa respiration. On compte dans sa tête cinq secondes sur l’inspiration et on expire cinq secondes sur l’expiration. Une minute suffit pour ressentir des résultats et se sentir plus détendue. L’idéal est de pratiquer l’exercice pendant au moins trois minutes.
– Frédéric Kochman, pédospsychiatre et expert en cohérence cardiaque, (magazine Top Santé)

Yoga et digestion
En plus de délier un corps crispé, le yoga peut être votre nouvel allié pour éviter les gonflements post-repas. Certains exercices respiratoires activent le transit et améliorent la digestion. Gonflez le ventre en inspirant (par le nez), rentrez-le en expirant. Le faire le plus rapidement possible en expirant bruyamment. Arrêtez quand la tête commence à tourner, ralentissez le rythme et videz les poumons. Le menton sur la poitrine, bloquez la respiration pendant trois secondes, en rentrant le ventre et en contractant le périnée, puis inspirez profondément.
– Heberson Oliveira, professeur de yoga, (Madame Le figaro.fr)

Prenez bien soin de vous !

Joëlle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>