Cette divine énergie féminine

Depuis toujours, il y a entre l’homme et la femme une force irrésistible qui les pousse l’un vers l’autre. C’est un peu comme si la vie nous murmurait quelque chose, voulait nous dévoiler une grande vérité. Mais quel est donc ce secret caché derrière ce magnétisme si fort, cette attirance irrépressible ? N’y a-t-il pas quelque chose de plus que le simple désir de se reproduire ?

C’est une question que je me suis longuement posée au fil des années. Je regardais la nature et je n’y voyais que beauté, abondance, perfection. Pourquoi étions-nous, humains, si loin de cette abondance, de cette satiété qui faisait loi dans les autres règnes ? N’y avait-il pas une place pour nous aussi au milieu de ce paradis ?

Posez vos questions. La Vérité n’a jamais été vraiment cachée. Elle a toujours été là, si belle et si nue, offerte à tous comme un trésor.

Il y en en la Femme, en chacune d’elles, une fontaine, une source (si) vive qui ne demande qu’à couler, qu’à offrir au monde le plein rayonnement de sa beauté, qu’à nourrir la multitude de son amour, qu’à jaillir et remplir votre coupe, la sienne et toutes les autres.

Mais pour que s’ouvre enfin les portes du paradis sur Terre, la Femme a besoin d’être complétée par l’Homme, ce semeur de rêve, ce porteur de lumière. Elle a besoin qu’il pénètre en elle, loin dans ses profondeurs de Femme, en corps et en conscience et qu’il vienne en silence y adorer celle qui s’offre, pur amour, sur cet autel, en ce lieu béni.

Messieurs, ce que vous cherchez auprès des femmes sans même pouvoir le nommer est cette eau si pure, cet amour si nourrissant, cette délicieuse et divine énergie féminine qui est notre pain quotidien à tous. Je vous invite à honorer, à chérir, à protéger la Femme. Elle est une porte ouverte sur l’abondance, sur ce paradis perdu que vous cherchez depuis si longtemps.

Mesdames, ce que vous cherchez auprès de lui sans même pouvoir le nommer c’est cette clef lumineuse que lui seul possède et qui fera de votre rencontre, une célébration, un long et délicieux feu d’artifice, une nouvelle naissance pour l’humanité. Je vous invite à honorer, à aimer, à accueillir celui qui viendra, le cœur ouvert et les mains nues, réunir dans votre corps de Femme le dieu avec la déesse.

Jean-Philippe Ruette
audeladesecrans.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>