C’est le temps de célébrer !

C’est en 1977 que les Nations Unies ont officiellement reconnu le 8 mars comme la journée internationale des droits des femmes. Depuis, à cette date, les groupes et les associations de femmes en profitent pour exprimer des revendications, faire un bilan de la situation et aussi fêter les victoires et les avancées. En 2017, cette journée est placée sous le thème « les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030 ». La directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, déplore qu’aujourd’hui, encore trop de femmes et de filles passent un nombre excessif d’heures aux tâches domestiques, et ceci au détriment de leur éducation et de leurs loisirs. Et, quand elles travaillent à l’extérieur de la maison, la grande majorité d’entre elles ne gagnent toujours pas le même salaire qu’un homme pour un travail équivalent.

Dans nos sociétés, où la condition des femmes s’est grandement améliorée depuis le milieu du siècle dernier, on a tendance à se sentir moins concernée par ces questions et à ne plus adhérer aux discours féministes. Comment pourrions-nous alors célébrer cette journée ? Comment rendre hommage au féminin ? Chacun, chacune peut procéder à sa façon : en composant une mélodie ou en créant un tableau ; en écrivant une lettre d’amour à la femme qu’on est ou qu’on aime ; en allant marcher dans la nature et en lui offrant un cadeau ; en préparant un souper avec ses amies ; en proposant son aide à un refuge pour les femmes, ou encore en remerciant les femmes de notre entourage pour ce qu’elles sont. On peut aussi, tout simplement, méditer et inviter le féminin sacré en soi à rayonner et à s’exprimer toujours davantage.
Bonne célébration !

Pour infos : http://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/international-womens-day

Joëlle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>